Misola au Sénégal

C’est parce que 40% des enfants de Bakel et environs souffrent de malnutrition et de carence alimentaire que l’idée de  doter la localité d’une unité de fabrication de farine Misola a été proposée par l’association de lutte contre les parasitoses infantiles au Sénégal (APIS).

Le projet porté par l’association d’un groupement de femmes dénommée »Association de lutte contre la malnutrition des enfants de Bakel » a été lancé en 2008 dans le quartier Yaguiné.

L’objectif du projet de Bakel est de donner une nutrition complète aux enfants mais aussi de permettre aux  femmes du groupement d’avoir une formation et une activité rémunératrice.